30 mars 2006 4 30 /03 /mars /2006 18:09

Puerto Iguazu, Argentine (De Santa Fe : 1385kms)

 

Voilà, j'y suis à ces fameuses chutes.

 

Mais j'aurai dû passé outre à la ville de Posados, car, après avoir bien analysé les villes du nord-ouest argentin que je veux absolument voir, il est devenu de plus en plus évident que je dois m'y rendre le plus rapidement possible.

 

De Santa Fe, j'ai donc pris un bus de nuit pour Corrientes (622 kms). J'y ai passé une journée de façon à aller visiter la ville voisine, Resistencia, la "Ville des sculptures". Grosse déception ! Il y a en effet beaucoup de sculptures dans la ville le long des avenues, mais le "Parc des Sculptures", quant à lui ne mérite vraiment pas ce titre ... à peine quelques sculptures sur un terrain mal exploité. Plus déprimant que stimulant!

 

De Corrientes, je prends le bus pour Posadas ... avec l'intention de visiter San Ignacio, une mission Jésuite des années 1600. En route, mon compagnon de voyage qui, lui aussi, en est à ses dernières semaines et doit préciser son itinéraire me dit qu'il veut se rendre à Iguazu le même jour...et que c'est possible...

 

Mes neurones se mettent à l'oeuvre...je décide de passer outre à Posadas, de m'arrêter quelques heures à San Ignacio pour visiter le site de la Mission des Jésuites et de reprendre ensuite le bus pour Iguazu. Et ça a marché. On est arrivé à Iguazu en soirée, vers 21h45. Et au terminus, un super bon système d'information nous permet de planifier notre journée du lendemain aux Chutes d'Iguazu et de nous trouver un petit hôtel pas cher tout près du terminal de bus.

 






San Ignacio et l'oeuvre des Jésuites dans les Amériques...



 

 

Au début des années 1600 et durant une période d'une centaine d'années, l'Église chargea les Jésuites d'aller annoncer la Bonne Nouvelle aux indigènes vivant dans les nouveaux territoires découverts récemment en Amérique du Sud.

 

En Bolivie, tout près de Santa Cruz, plusieurs "Missions" furent fondées. C'étaient de véritables villes. Au Paraguay, au Brésil et en Argentine, une trentaine de villes furent ainsi érigées, dont 7 sont maintenant reconnues comme faisant partie du Patrimoine de l'Humanité de l'UNESCO. Quinze d'entre elles furent érigées dans l'Argentine actuelle, dont 11 dans la Province qui porte le nom de "Missiones" justement. On peut encore trouver les ruines de trois d'entre elles, dont celles les mieux conservées, la Mission de San Ignacio.

 

Ces établissements comprenaient une zone d'habitations pour les familles qui y travaillaient, un secteur de services, dont un hôpital et une prison et, enfin, une zone religieuse où vivaient les Jésuites : cloître, réfectoire et cour intérieure de même que l'Église et son cimetière. À San Ignacio, ce sont les vestiges de l'Église qui sont les plus remarquables et les mieux conservés.


 

 

 

 

 

En 1647, près de 29 000 vivaient dans ces villes, en 1732, plus de 140 00. En 1767, on expulsa les Jésuites, et les Missions dépérirent peu à peu. Plusieurs furent détruites dans les années 1816-1819, lors des invasions portuguaises et paraguayennes.


 


 









Iguazu...une symphonie de chutes !



 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'autre site fameux de la région, ce sont les Chutes d'Iguazu. Elles furent découvertes en 1542 par un européen, De Vaca. C'est une suite de cascades de toutes les dimensions et s'étendant sur un territoire large de plus de deux kilomètres...époustoufflant. On peut les admirer autant du côté brésilien qu'argentin. Devant payer un visa de 75$ pour aller du côté brésilien, j'ai décidé de garder cette visite lorsque j'irai au Brésil.

 

Selon la tradition du peuple Guarani, les chutes origineraient de la colère d'un Dieu de la forêt contre un guerrier nommé Caroba qui lui aurait enlevé son amie, une jeune fille du nom de Naipur. Il aurait alors provoqué une brisure dans la rivière devant le canot des deux amoureux, produisant alors une longue fissure où les eaux de la Rivière Iguazu et le canot furent entraînées. Caroba fut changé en Arbre regardant du haut des chutes son amoureuse transformée en roc au bas du précipice.

 

L'aménagement du Parc est des plus judicieuses : difficile de trouver mieux comme points de vue pour admirer cette merveille de la nature. Un aménagement tout aussi génial que celui du Parc national du Glacier Moreno*.

 

 

D'abord, le circuit inférieur, où l'on découvre du bas des chutes, en face de nous et sous divers angles, la longue suite de cascades, celles au loin comme celles tout près de nous. Et la musique de l'eau qui se précipite du haut de la montagne et qui varie selon la grosseur de la chute.


 


 

 

De plus on peut traverser gratuitement sur une île qui nous fait découvrir des chutes qu'on voyait à moitié de l'autre côté de la rivière. En payant, on peut se rapprocher en canot tout près de deux des plus importantes cascades.


 


 

 

On peut ensuite , grâce au circuit supérieur, admirer la rivière qui semble si tranquille et calme, mais qui s'active avant d'arriver et de se lancer dans le précipice...ici encore le chant des eaux se modulent selon la largeur de ce bras de la rivière.

Enfin, un petit train nous conduit à l'extrémité est du Parc pour aller admirer le clou du spectavcle : la "Gorge du Diable", la plus impressionnante des cascades.

 

On ne peut terminer la description de ce merveilleux site, sans parler d'un autre aspect du Parc. Situé en forêt tropicale, on peut donc admirer, tout au long des sentiers, divers animaux qui habitent cette forêt : coatis, oiseaux de toutes les couleurs, lézards et petits "crocodiles" qui se dorent au soleil, et le nombre incalculable d'espèces de papillons qui se posent sur nous sans crainte.


 

En somme deux beaux jours des plus stimulants, après une série de visites plutôt décevantes. Ça revigore, et ça donne le goût d'arriver vite dans le nord-ouest montagneux de l'Argentine.

 

Demain : direction Salta en passant par le Paraguay et un court arrêt à Asuncion, sa capitale.


* Je ne sais pas si la nouvelle s'est rendue jusqu'au Canada, mais vers le 15 mars, un super gros morceau du Glacier s'est détaché du glacier principal. Ici, durant trois jours à la télévision et en direct, on a vu les morceaux du glacier se détacher peu à peu jusqu'à la brisure finale.


La photo que j'ai prise du glacier est donc passé date ! Ce sera un souvenir.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par JacquesB de Puerto Iguazu (Ar) à 16:58 - dans Argentine
commenter cet article

commentaires

Mon Blogue

  • : Au sud des Amériques !
  • Au sud des Amériques !
  • : J'ai toujours dit qu'un voyage, on le faisait trois fois : d'abord en le préparant, puis en le réalisant, enfin en se le remémorant ou en le racontant aux autres. C'est ce que je veux faire avec ce blogue : raconter ces trois moments differents de mes voyages en Amérique du sud.Je vous invite donc a me suivre dans ma tournee du Sud des Amériques... D'abord au Pérou, en Bolivie et en Équateur (2002), puis au Chili, en Argentine et en Uruguay (2005)... En attendant de compléter le circuit.
  • Contact

Vous Cherchez...

Mes Articles Récents

  • Mes coups de coeur chiliens...
    Jonquière, Saguenay BON VOYAGE AU CHILI ET À L'ILE DE PÂQUES ! À la différence des pays visités dans mon voyage précédent, l'Argentine, le Chili et l'Uruguay ne provoquent pas de gros choc culturel : on se retrouve entre "blancs", dans une société tout...
  • Québec (4) ... Leonard Cohen, un grand Québécois anglophone
    Jonquière, Québec Après quelques jours de digestion du fabuleux spectacle que nous a offert Leonard Cohen au Colisée de Québec, je n'ai pu m'empêcher de me promener dans son vaste répertoire présent sur Youtube. Et je n'ai pu m'empêcher aussi de partager...
  • Canada (1) ... En Argentine et au Québec avec Loreena McKennitt
    Jonquière, Québec Septembre 2013 Lac Nahuel Huapi à Bariloche (Argentine) C'était en février 2006 à Bariloche en Argentine . J'en étais aux derniers jours de ma tournée en "zig-zags est-ouest" du sud de l'Argentine et du Chili , juste avant de remonter...
  • Italie (1) ...Tous les soleils, un superbe film et des musiques du sud italien
    Jonquière, Québec Lundi dernier, le ciné-club de Jonquière m'a fait découvrir le superbe film français de Philippe Claudel, Tous les soleils, et par la même occasion, la musique du sud de l'Italie, la tarentelle. Après des heures de voyage musical dans...
  • Des musiques pour la paix ... Playing for Change
    Jonquière, Québec Le web peut nous offrir du bon comme du moins bon. Voici ce que le web, par l'intermédiaire de Youtube, est capable de produire de mieux. C'est un ami qui m'a fait découvrir le groupe Playing for Change . Playing for Change est un projet...
  • Québec (2) ... Chloé Sainte-Marie, québécoise et métisse, aimante et aidante
    Jonquière, Québec J'étais dans mon auto et j'écoutais Radio-Canada. Et une chanson s'est peu à peu infiltré en moi... C'est par cette chanson que je suis entré dans l'univers de Chloé Sainte-Marie. Le monde de Chloé...Gilles Carle et Joséphine Bacon Chloé...
  • Un an en Amérique du Sud (3) ... Coût de mes deux voyages de 6 mois
    Jonquière, Québec Après avoir détaillé les postes budgétaires importants de tout voyage dans mes articles précédents, voici une synthèse des coûts de mes deux (2) voyages en Amérique du Sud. Cette synthèse, je l'ai divisée en trois sections : d'abord...

Pour préparer votre voyage...



 
 
Québec
Bolivie * Chili * Paraguay * Pérou


Argentine * Brésil * Guyanes * Uruguay



Colombie * Équateur



Venezuela
































Vos visites...

 

Depuis le 13 juillet 2008, vous avez été

 

 

à me rendre visite

et vous avez consulté

plus de   110 413   pages


 

outils webmaster


 

Au  31  décembre  2015


 

  50 096  visiteurs durant 2 227  jours


 

* Vous avez donc effectué  23  visites par jour...

 

* et vous avez consulté  50  pages/jour.  



*****

Parmi les 206 textes déjà publiés,
voici ceux qui ont été les plus consultés
ce mois-ci