17 janvier 2006 2 17 /01 /janvier /2006 03:36


Puerto Natales, Chili (De Torres Del Paine : 150 kms)




 


Un autre trois étoiles dans mon palmarès personnel pour la beauté et l'originalité des montagnes qui s'offrent à nous dans ce Parc national chilien, créé en 1958 et déclaré Réserve de la Biosphère par l'UNESCO en 1978. Je les classe au premier rang avec les Andes péruviennes, même si elles ne sont pas du tout comparables.

J'aurais pu entreprendre le circuit pédestre complet de 8 à 10 jours ou celui, plus populaire, le fameux W de 3 à 5 jours, mais, après plusieurs consultations auprès de celles et ceux que j'ai rencontrés et qui l'avaient fait, j'ai choisi de me faire un trajet sur mesure. J'aurais pu aussi faire ce séjour en camping, en louant l'équipement, mais j'ai décidé de demeurer dans des refuges avec repas, déjeûners et soupers, pendant quatre jours.

Ces choix m'étaient dictés par mon désir de voir surtout deux des sites les plus importants du Parc, les Cuernos et la Valle del Frances (la branche centrale du W) et les Torres (la branche de droite du W). Quant au Glacier Grey (la branche de gauche du W), étant donné que j'ai déjà vu les glaciers San Rafael et Pio XI, et que je verrai le Perito Moreno du côté argentin dans ma remontée vers le nord de l'Argentine, j'ai décidé de laisser tomber cette partie du W. Ce choix me permettait aussi d'allier des marches plus faciles à d'autres plus difficiles. Je suis très satisfait de cette stratégie, car elle m'a permis de jouir totalement des merveilles que contient ce parc, sans que mon corps regimbe trop. Et ce sont sans doute les plus longues marches que j'ai faites dans toute ma vie...Ah! ce que les montagnes m'auront fait faire !

 

 

DEUX JOURS AUTOUR DES "CUERNOS" (CORNES-CORS) :
PUDETO, PÉHOÉ, VALLE DEL FRANCES.



Ça a commencé par de la pluie à Puerto Natales, mais dès qu'on a eu quitté la ville, le soleil s'est glissé entres les nuages, et ces quartre jours furent un va-et-vient de nuages et soleil, mais sans pluie, et de temps à autres de bonnes bourrasques de vent. On dit ici que l'on peut voir défiler dans la même journée les quatre saisons...alors j'ai été tout de même assez gâté. Je m'étais acheté des gants au cas où...ils sont encore neufs !



Alors les deux premières journées, je les ai passées dans la partie ouest du Parc, ce qui m'a permis de voir les Cuernos sous divers angles et divers éclairages.




 

À Pudeto d'abord, en attendant le catamaran qui nous transportera de l'autre côté du Lac Péhoé, une première balade très facile de 2 heures nous fait découvrir une superbe rivière avec chute, nous offre les Cuernos derrière des collines aux teintes vertes et adoucies par des milliers de fleurs jaunes, et nous amène enfin au bord du lac Nordenskjold : ici, les Cuernos sont directement devant nous de l'autre côté du Lac qui n'est pas très large. Et à la suisse, un banc nous attend pour qu'on puisse les admirer en toute tranquillité.

 


 

La traversée du Lac Péhoé permet de redécouvrir les Cuernos sous un autre angle, des Cuernos aux formes plus arrondies, avec l'arrivée dans le décor de nouvelles pointes montagneuses.

 

 






Et la superbe marche du lendemain vers la Valle Del Frances avec son glacier, nous fait longer un lac dans lequel se réflètent les Cuernos, nous fait traverser aussi quelques boisés avec leurs ruisseaux et rivières, le tout agrémenté par une diversité de sons : chants d'oiseaux, bruit sourd des cascades qui dégringolent le long des parois montagneuses avant de devenir rivières, grondement de quelques éboulis (glace ou pierres, je ne sais!), les voix internationales de celles et ceux qui me précèdent ou qui me suivent...

 




Une belle balade de près de 20 kilomètres d'une durée de sept heures...mon record à date ! Ah! ce que les montagnes sont capables de me faire faire !

 


DEUX JOURS AVEC LES "TORRES"

 

 

Les deux autres jours, je me me suis transporté dans la partie est du Parc de façon à aller voir le site renommé des Torres, un incontournable de toute visite au Chili. Cette fois, il faudra le mériter ce site, car la balade, ici, se transforme en vrai trek : une montée de quelques 4-5 heures avec un dénivelé de 900 mètres. Pour quelqu'un comme moi de peu expérimenté dans la marche en montagne, c'était assez éprouvant...mais petit à petit, avec bien des arrêts pour reprendre mon souffle.

 

 

C'est ainsi que, le troisième jour, je me suis rendu au Refuge Chileno pour y passer la nuit, me réservant les deux dernières heures de montée pour le lendemain matin. Et ce fut une heureuse décision, car ces deux heures...c'était pas évident. Une montée pour la plus grande partie sur un sol de pierres de toutes les grosseurs, les résidus laissés par le glacier (on appelle cette partie des glaciers, la moraine). Pas de tout repos. Mais peu à peu on s'approche du sommet et l'on voit la pointe des deux principales tours et de l'autre montagne qui les accompagne "Le nid du Condor".

 


Et là dans un dernier effort...elles sont là majestueuses, gigantesques, même avec quelques nuages fins qui recouvrent leur pointe, et à leur pied, un lac glaciaire de couleur verte...on en a le souffle coupé ! Cela m'a fait un effet semblable en découvrant l'immensité du Machu Picchu au Pérou. Comme on se sent petit ! Et le jeu des nuages avec le soleil sur les parois verticales des tours...



 

Une seule des tours, celle du sud, n'a pas daigné se découvrir totalement durant l'heure et demie que j'y ai passée à admirer ce spectacle. Mais les visiteurs suivants, quelques 30 minutes plus tard, ont pu les admirer dans toute leur splendeur sur fond de ciel bleu !

 

 


 

Mais le soleil s'est racheté le soir même. Lui aussi s'est permis de nous offrir un de ses spectacles des plus colorés. Une bien belle finale pour ces quatre jours magiques.

 

 

Le Parc national de Torres del Paine...un incontournable de tout voyage au Chili...d'accord à 100%. D'où mes *** dans mon palmarès personnel.

 

*****************************

 

Une dernière chose pour conclure : depuis hier, je me sens libre comme l'air, comme au début du voyage, même si ça fait déjà deux mois que je suis sur la route, car la partie du voyage qui demandait beaucoup de planification, des réservations, des contraintes de temps est maintenant derrière moi.

 

Allez ! ... En route pour Ushuaia, dans la Terre de Feu.


 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par JacquesB de Puerto Natales (Ch) à 19:07 - dans Chili
commenter cet article

commentaires

Mon Blogue

  • : J'ai toujours dit qu'un voyage, on le faisait trois fois : d'abord en le préparant, puis en le réalisant, enfin en se le remémorant ou en le racontant aux autres. C'est ce que je veux faire avec ce blogue : raconter ces trois moments differents de mes voyages en Amérique du sud.Je vous invite donc a me suivre dans ma tournee du Sud des Amériques... D'abord au Pérou, en Bolivie et en Équateur (2002), puis au Chili, en Argentine et en Uruguay (2005)... En attendant de compléter le circuit.
  • Contact

Vous Cherchez...

Mes Articles Récents

  • Mes coups de coeur chiliens...
    Jonquière, Saguenay BON VOYAGE AU CHILI ET À L'ILE DE PÂQUES ! À la différence des pays visités dans mon voyage précédent, l'Argentine, le Chili et l'Uruguay ne provoquent pas de gros choc culturel : on se retrouve entre "blancs", dans une société tout...
  • Québec (4) ... Leonard Cohen, un grand Québécois anglophone
    Jonquière, Québec Après quelques jours de digestion du fabuleux spectacle que nous a offert Leonard Cohen au Colisée de Québec, je n'ai pu m'empêcher de me promener dans son vaste répertoire présent sur Youtube. Et je n'ai pu m'empêcher aussi de partager...
  • Canada (1) ... En Argentine et au Québec avec Loreena McKennitt
    Jonquière, Québec Septembre 2013 Lac Nahuel Huapi à Bariloche (Argentine) C'était en février 2006 à Bariloche en Argentine . J'en étais aux derniers jours de ma tournée en "zig-zags est-ouest" du sud de l'Argentine et du Chili , juste avant de remonter...
  • Italie (1) ...Tous les soleils, un superbe film et des musiques du sud italien
    Jonquière, Québec Lundi dernier, le ciné-club de Jonquière m'a fait découvrir le superbe film français de Philippe Claudel, Tous les soleils, et par la même occasion, la musique du sud de l'Italie, la tarentelle. Après des heures de voyage musical dans...
  • Des musiques pour la paix ... Playing for Change
    Jonquière, Québec Le web peut nous offrir du bon comme du moins bon. Voici ce que le web, par l'intermédiaire de Youtube, est capable de produire de mieux. C'est un ami qui m'a fait découvrir le groupe Playing for Change . Playing for Change est un projet...
  • Québec (2) ... Chloé Sainte-Marie, québécoise et métisse, aimante et aidante
    Jonquière, Québec J'étais dans mon auto et j'écoutais Radio-Canada. Et une chanson s'est peu à peu infiltré en moi... C'est par cette chanson que je suis entré dans l'univers de Chloé Sainte-Marie. Le monde de Chloé...Gilles Carle et Joséphine Bacon Chloé...
  • Un an en Amérique du Sud (3) ... Coût de mes deux voyages de 6 mois
    Jonquière, Québec Après avoir détaillé les postes budgétaires importants de tout voyage dans mes articles précédents, voici une synthèse des coûts de mes deux (2) voyages en Amérique du Sud. Cette synthèse, je l'ai divisée en trois sections : d'abord...

Pour préparer votre voyage...



 
 
Québec
Bolivie * Chili * Paraguay * Pérou


Argentine * Brésil * Guyanes * Uruguay



Colombie * Équateur



Venezuela
































Vos visites...

 

Depuis le 13 juillet 2008, vous avez été

 

 

à me rendre visite

et vous avez consulté

plus de   110 413   pages


 

outils webmaster


 

Au  31  décembre  2015


 

  50 096  visiteurs durant 2 227  jours


 

* Vous avez donc effectué  23  visites par jour...

 

* et vous avez consulté  50  pages/jour.  



*****

Parmi les 206 textes déjà publiés,
voici ceux qui ont été les plus consultés
ce mois-ci