30 décembre 2005 5 30 /12 /décembre /2005 04:18

Chaiten, Chili (De Coyhaique : 406 kms)



J'avais prévu, en partant mardi matin dernier d'arrêter à Puyuhuapi, un petit village de 500 habitants pour couper en deux le long trajet de 406 kms (12 heures de route non pavée) qui séparent Coyhaique de Chaiten, et prendre le bateau de jeudi pour Quellon, sur l'île de Chiloe. C'était sans compter les aléas du transport dans cette partie du Chili. Arrivé à Chaiten, mercredi soir vers 19h00, j'apprends qu'il n'y a pas de bateau pour Chiloe avant samedi midi ! Je pourrais toujours prendre un bateau pour Puerto Montt avant, mais il me faudrait alors retraverser sur Chiloe et faire l'aller/retour dans l'île : pas vraiment intéressé. Voilà pourquoi je suis encore ici en ce vendredi 30 décembre.




La longue route de 400 kms, créée dans les années 70 par nul autre que le Général Pinochet, est cependant fort jolie mais fort mal entretenue : montagnes, lacs et des rivières, cascades, glaciers. Au milieu du trajet, les montagnes sont recouvertes de forêts denses, dues à la forte quantité de pluie qui se déverse dans cette région.
D'où la présence, le long de la route, de plantes qu'on retrouve dans les "rain forest" de l'Amérique du Sud : fougères, mousses rousses sur les rochers, plantes au feuilles immenses dont je ne connais pas le nom.


Le petit village de Puyuhuapi où je m'arrête pour la nuit, est cependant très séduisant avec son bras de mer qui donne l'impression d'un lac. C'est un village qui sait mettre en valeur ses ressources, pourtant limitées, avec son circuit historique : son architecture reflétant à la fois l'apport de la colonisation du sud du Chili par les allemands dans les années 30 et la tradition "Puyuhuapi", sa fabrique de tapis, ses plantes diverses.

 
De plus, un petit resto offre aux touristes une fort bonne nourriture. Et en attendant le bus, assis devant le "lac", le calme des eaux invite au calme en soi-même.

Quant à Chaiten, où j'ai dû passer presque trois jours, c'est la première fois que je me sens prisonnier d'un endroit. Ah! que j'ai hâte de partir. Pour moi, Chaiten (capitale de cette région, la Palena), c'est la capitale la plus dull que je connaisse : ville de pourtant 4000 habitants, je ne sais si j'ai vu au moins 100 personnes dans mes trois jours de séjour. Que ce soit le matin, le midi, la fin d'après-midi ou le soir, dans les rues mi-asphaltées-mi-non-pavées, on ne rencontre que quelques gens. Même le bord de mer, pourtant bien aménagé avec sa promenade avec bancs pour admirer le coucher du soleil, n'accueille que peu de gens, la plupart des bancs demeurant vides. Et les restos, tous les restos ! Un même menu et des plus restreint : sandwichs, poisson (congria), boeuf.


Espérons que le bateau soit là, demain midi !



Un petit supplément photographique



Il y a de ces photos qui nous plaisent davantage même si elles n'ont pas de rapports directs avec l'endroit visité, sauf qu'elles sont bel et bien situées dans le temps et l'espace.


Celle de gauche vient de Puyuhuapi, mercredi dernier, à exactement 18h49 (Ah! ces petites caméras numériques !). J'étais dans un petit resto à attendre mon "spaghetti intégral avec sauce tomate et pesto" tout en prenant lentement mon vin, lorsque je vois par la fenêtre les enfants et les deux chiens. Je sors aussitôt ma caméra et prends une photo. C'est après que je me rends compte du cadrage de la photo : elle me tombe aussitôt dans l'oeil. Deux minutes plus tard, en regardant de nouveau par la fenêtre...ne restent que les chaises vides !

 

Celle de droite vient de Chaiten, hier, le 29 décembre à 19h07. À ce moment, j'étais attablé à une terrasse sirotant ma bière tout en attendant le coucher du soleil. Le banc et le lampadaire avec le ciel bleuté attirent mon attention. Je me lève pour prendre une photo. Deux minutes plus tard, des gens viennent jaser près du banc : nouvelle photo, cette fois habillée par des humains. Elle aussi me tombe aussitôt dans l'oeil. Une minute plus tard, je lève la tête : ne restent que le ciel, la mer, le banc et le lampadaire !

 

Photographier...c'est capter de ces instants qui n'existeront jamais plus !


 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par JacquesB de Chaiten (Ch) à 11:22 - dans Chili
commenter cet article

commentaires

Mon Blogue

  • : Au sud des Amériques !
  • Au sud des Amériques !
  • : J'ai toujours dit qu'un voyage, on le faisait trois fois : d'abord en le préparant, puis en le réalisant, enfin en se le remémorant ou en le racontant aux autres. C'est ce que je veux faire avec ce blogue : raconter ces trois moments differents de mes voyages en Amérique du sud.Je vous invite donc a me suivre dans ma tournee du Sud des Amériques... D'abord au Pérou, en Bolivie et en Équateur (2002), puis au Chili, en Argentine et en Uruguay (2005)... En attendant de compléter le circuit.
  • Contact

Vous Cherchez...

Mes Articles Récents

  • Mes coups de coeur chiliens...
    Jonquière, Saguenay BON VOYAGE AU CHILI ET À L'ILE DE PÂQUES ! À la différence des pays visités dans mon voyage précédent, l'Argentine, le Chili et l'Uruguay ne provoquent pas de gros choc culturel : on se retrouve entre "blancs", dans une société tout...
  • Québec (4) ... Leonard Cohen, un grand Québécois anglophone
    Jonquière, Québec Après quelques jours de digestion du fabuleux spectacle que nous a offert Leonard Cohen au Colisée de Québec, je n'ai pu m'empêcher de me promener dans son vaste répertoire présent sur Youtube. Et je n'ai pu m'empêcher aussi de partager...
  • Canada (1) ... En Argentine et au Québec avec Loreena McKennitt
    Jonquière, Québec Septembre 2013 Lac Nahuel Huapi à Bariloche (Argentine) C'était en février 2006 à Bariloche en Argentine . J'en étais aux derniers jours de ma tournée en "zig-zags est-ouest" du sud de l'Argentine et du Chili , juste avant de remonter...
  • Italie (1) ...Tous les soleils, un superbe film et des musiques du sud italien
    Jonquière, Québec Lundi dernier, le ciné-club de Jonquière m'a fait découvrir le superbe film français de Philippe Claudel, Tous les soleils, et par la même occasion, la musique du sud de l'Italie, la tarentelle. Après des heures de voyage musical dans...
  • Des musiques pour la paix ... Playing for Change
    Jonquière, Québec Le web peut nous offrir du bon comme du moins bon. Voici ce que le web, par l'intermédiaire de Youtube, est capable de produire de mieux. C'est un ami qui m'a fait découvrir le groupe Playing for Change . Playing for Change est un projet...
  • Québec (2) ... Chloé Sainte-Marie, québécoise et métisse, aimante et aidante
    Jonquière, Québec J'étais dans mon auto et j'écoutais Radio-Canada. Et une chanson s'est peu à peu infiltré en moi... C'est par cette chanson que je suis entré dans l'univers de Chloé Sainte-Marie. Le monde de Chloé...Gilles Carle et Joséphine Bacon Chloé...
  • Un an en Amérique du Sud (3) ... Coût de mes deux voyages de 6 mois
    Jonquière, Québec Après avoir détaillé les postes budgétaires importants de tout voyage dans mes articles précédents, voici une synthèse des coûts de mes deux (2) voyages en Amérique du Sud. Cette synthèse, je l'ai divisée en trois sections : d'abord...

Pour préparer votre voyage...



 
 
Québec
Bolivie * Chili * Paraguay * Pérou


Argentine * Brésil * Guyanes * Uruguay



Colombie * Équateur



Venezuela
































Vos visites...

 

Depuis le 13 juillet 2008, vous avez été

 

 

à me rendre visite

et vous avez consulté

plus de   110 413   pages


 

outils webmaster


 

Au  31  décembre  2015


 

  50 096  visiteurs durant 2 227  jours


 

* Vous avez donc effectué  23  visites par jour...

 

* et vous avez consulté  50  pages/jour.  



*****

Parmi les 206 textes déjà publiés,
voici ceux qui ont été les plus consultés
ce mois-ci