23 avril 2006 7 23 /04 /avril /2006 01:28
Jonquière, Saguenay


 

De la grande visite ... qui dérange ... (1722 - 1888 ap. JC)

 

L'île est demeurée isolée pendant des siècles. Ce n'est qu'à partir de 1722 qu'elle reçut la visite d'hommes blancs étrangers, tous européens.

Le premier visiteur étranger fut l'amiral Jacob Roggey, un Hollandais. C'était le jour de Pâques de l'an 1722. D'où le nom qu'il donna à l'île.

En 1770, ce fut au tour d'un espagnol venant du Pérou, Don Felipe Gonzalez de Haedo. Il prit possession de l'ïle au nom de l'Espagne et la renomma San Carlos. Il relata aussi le genre de vie que menaient les habitants de l'île, dont entre autres, leurs vêtements, leurs habitations ovales en forme de bateau renversé et leurs nourritures. On a retrouvé les fondations de ce type de maison.

 

 

 

L'explorateur anglais, James Cook, se rendit sur l'île en 1774, et trouva les gens de l'île plutôt pauvres et misérables. Il est fort possible que Cook leur rendit visite dans une période intense de guerre entre les divers clans-familles. Ayant visité auparavant Tahiti, Tonga et la Nouvelle-Zélande, Cook fit des rapprochements entre ces diverses cultures et celle de l'île de Pâques.

En 1786, venant du Chili, c'est au tour d'un français, La Pérouse de visiter Rapa Nui, et il trouve la population plutôt calme et prospère.

En 1804, un visiteur russe parle d'une vingtaine de Moai encore debout.

C'est grâce aux rapports de ces divers visiteurs qu'on a pu retracer l'histoire tumultueuse de ces années de guerre dans l'île de Pâques, et de la destruction des immenses statues.

À la fin du XVIIIème siècle, des entrepreneurs européens et nord-américains voient la région-Pacifique (du Chili à l'australie) comme une source encore inexploitée de ressources en demande en Europe et en Amérique : caoutchouc, sucre, café, etc. Et Rapa Nui est sur cette route du Pacifique. Et il y a de la main d'oeuvre disponible...qu'on exportera de force en Australie ou au Pérou pour travailler dans les mines et les plantations.

En 1864 et en 1870, deux événements vont détériorer encore davantage la vie des habitants. D'abord, des missionnaires catholiques arrivent à Rapa Nui et vont tout faire pour convertir les indigènes qui y vivent encore. Puis un entrepreneur français, Jean-Baptiste Dutroux-Bornier va vouloir introduire le commerce de la laine dans l'île en important des moutons, et faire de l'île un immense ranch. Il voudradonc exporter les habitants de Rapa Nui dans ses plantations tahitiennes. Les missionnaires s'y opposeront. Dutroux-Bornier détruira les établissements des missionnaires et prit le contrôle de l'île jusqu'en 1877, année où il sera tué par les gens de l'île.

Le dernier grand dérangement eut lieu lorsque, en 1888, le Chili décida d'annexer ce territoire. ajoutant ainsi au Chili un nouveau teritoire, en plus de ceux conquis sur la Bolivie et le Pérou après la guerre du Pacifique (1879-1884). De plus, Rapa Nui avait un important potentiel dans les échanges commerciaux entre l'Amérique du Sud et l'est asiatique.

Ces arrivées d'étrangers ont fait en sorte qu'il y eut plusieurs mariages entre européens et pascaliens, si bien qu'acturellement, sur les 3800 habitants que compte l'île, 75% viennent du continent (Chili et Europe principalement).

 

La période des restaurations

 

Beaucoup d'étrangers se sont installés dans l'île, mais cela a aussi favorisé la découverte de cette partie originale de notre planète et a suscité l'intérêt des chercheurs. C'est pourquoi, à partir des années 60, plusieurs chercheurs de divers pays, ont entrepris de mieux connaître l'histoire de ce coin du monde et de restaurer ce qui fait son originalité : ses statues géantes.
 

Voici en terminant les principales restaurations...

 

 

  • Sur le site d'Ahu Tahai, tout près de la capitale, Hanga Roa...
     

Ahu Vai Uri restauré en 1968 par l'archéologue américain William Mulloy.
 

 



Ahu Ko Te Riku restauré en 1968 par l'archéologue américain William Mulloy.

 

 

 

  • Sur le site de la plage d'Anakena, au nord de l'Île...

 


Ahu Nau Nau restauré en 1978 par l'archéologue Thor Heyerdahl.
 

 

 


 
  • Tout près de la carrière (Rano Raraku) où l'on taillait les statues à l'est de l'Île...

 


Ahu Tongariki restauré entre 1992 et 1995 par la compagnie japonaise Tadano.

 
 


 

  • Enfin la première restauration faite par une équipe américano-chilienne en 1960, conduite par William Mulloy et Gonzalo Figueroa...l'Ahu Akivi.

 

 

 

 

Je n'ai pas vu ce site ... Aussi la photo n'est pas de moi  


(orca.phys.uvic.ca/.../Easter_Island/akivi2.jpg)

Partager cet article

Repost 0
Publié par JacquesB de Jonquière à 02:28 - dans Chili Île de Pâques
commenter cet article

commentaires

Joelaindien 23/11/2011 01:07


Hello,
je viens de parcourir ton blog, c'est un gros travail intéressant, bravo !

De mon côté,je m'y suis mis aussi, à raconter mes meilleurs souvenirs de voyages, d'une manière un peu différente
Je débute et si tu as des critiques ou des remarques, elles sont les bienvenues !

Je viens de créer une rubrique "partage".
Le principe est que les internautes m'envoient des photos, et je fais le texte associé.
Cela permet d'avoir un regard croisé original, et les premiers qui s'y sont mis ont été très satisfaits.
 Si cela te dit, je t'enverrai quelques exemples. Je met bien sur un lien en retour sur ton site quand je publie l'article, ce qui permet d'améliorer ton page rank et ton référencement.
Tu peux me répondre sur messouvenirs-vacances@yahoo.fr ou sur le blog

Bonne journée
Joelaindien

JacquesB 31/12/2011 21:43



Bonjour


 


Merci pour ton message. Je prends note.


 


À la prochaine


 


Jacques



eva baila 17/08/2008 12:12

Fascinante île de Pâques !

JacquesB 17/08/2008 14:35


En effet... pour ses immenses statues...et aussi pour sa musique.

À +

Jacques


Gil-Maurel 22/07/2008 23:10

Merveille des merveilles pour moi qui n'ai jamais vu cette île. Et vu mon âge, ne la verrai jamais. N'empêche qu'elle m'a fait rêvercette il étrange aux statues non moins curieuses. Merci de nous en parler. Amicalement Boisette

JacquesB 05/08/2008 19:50


Merci d'avoir réagi a mes textes sur l'Île de Pâques.

C'est en effet une île des plus surprenantes, avec une culture des plus originales, dont la musique. J'en ai mis quelques pièces au haut de mes pages.

Au plaisir de vous relire.

Jacques


Mon Blogue

  • : Au sud des Amériques !
  • Au sud des Amériques !
  • : J'ai toujours dit qu'un voyage, on le faisait trois fois : d'abord en le préparant, puis en le réalisant, enfin en se le remémorant ou en le racontant aux autres. C'est ce que je veux faire avec ce blogue : raconter ces trois moments differents de mes voyages en Amérique du sud.Je vous invite donc a me suivre dans ma tournee du Sud des Amériques... D'abord au Pérou, en Bolivie et en Équateur (2002), puis au Chili, en Argentine et en Uruguay (2005)... En attendant de compléter le circuit.
  • Contact

Vous Cherchez...

Mes Articles Récents

  • Mes coups de coeur chiliens...
    Jonquière, Saguenay BON VOYAGE AU CHILI ET À L'ILE DE PÂQUES ! À la différence des pays visités dans mon voyage précédent, l'Argentine, le Chili et l'Uruguay ne provoquent pas de gros choc culturel : on se retrouve entre "blancs", dans une société tout...
  • Québec (4) ... Leonard Cohen, un grand Québécois anglophone
    Jonquière, Québec Après quelques jours de digestion du fabuleux spectacle que nous a offert Leonard Cohen au Colisée de Québec, je n'ai pu m'empêcher de me promener dans son vaste répertoire présent sur Youtube. Et je n'ai pu m'empêcher aussi de partager...
  • Canada (1) ... En Argentine et au Québec avec Loreena McKennitt
    Jonquière, Québec Septembre 2013 Lac Nahuel Huapi à Bariloche (Argentine) C'était en février 2006 à Bariloche en Argentine . J'en étais aux derniers jours de ma tournée en "zig-zags est-ouest" du sud de l'Argentine et du Chili , juste avant de remonter...
  • Italie (1) ...Tous les soleils, un superbe film et des musiques du sud italien
    Jonquière, Québec Lundi dernier, le ciné-club de Jonquière m'a fait découvrir le superbe film français de Philippe Claudel, Tous les soleils, et par la même occasion, la musique du sud de l'Italie, la tarentelle. Après des heures de voyage musical dans...
  • Des musiques pour la paix ... Playing for Change
    Jonquière, Québec Le web peut nous offrir du bon comme du moins bon. Voici ce que le web, par l'intermédiaire de Youtube, est capable de produire de mieux. C'est un ami qui m'a fait découvrir le groupe Playing for Change . Playing for Change est un projet...
  • Québec (2) ... Chloé Sainte-Marie, québécoise et métisse, aimante et aidante
    Jonquière, Québec J'étais dans mon auto et j'écoutais Radio-Canada. Et une chanson s'est peu à peu infiltré en moi... C'est par cette chanson que je suis entré dans l'univers de Chloé Sainte-Marie. Le monde de Chloé...Gilles Carle et Joséphine Bacon Chloé...
  • Un an en Amérique du Sud (3) ... Coût de mes deux voyages de 6 mois
    Jonquière, Québec Après avoir détaillé les postes budgétaires importants de tout voyage dans mes articles précédents, voici une synthèse des coûts de mes deux (2) voyages en Amérique du Sud. Cette synthèse, je l'ai divisée en trois sections : d'abord...

Pour préparer votre voyage...



 
 
Québec
Bolivie * Chili * Paraguay * Pérou


Argentine * Brésil * Guyanes * Uruguay



Colombie * Équateur



Venezuela
































Vos visites...

 

Depuis le 13 juillet 2008, vous avez été

 

 

à me rendre visite

et vous avez consulté

plus de   110 413   pages


 

outils webmaster


 

Au  31  décembre  2015


 

  50 096  visiteurs durant 2 227  jours


 

* Vous avez donc effectué  23  visites par jour...

 

* et vous avez consulté  50  pages/jour.  



*****

Parmi les 206 textes déjà publiés,
voici ceux qui ont été les plus consultés
ce mois-ci